Qu'est-ce que le spam ou UCE (Unsolicited Commercial Email) (18.05.04)
Qu'est-ce que le spam ?
Pourquoi le spam est-il plus grave sur Internet que sur d'autres média tels que le fax, le téléphone et le courrier postal ?
Comment les spammeurs collectent-ils les adresses électroniques
Le mot SPAM est, à l'origine, une appellation pour désigner de la charcuterie de guerre, sorte de saucisson infect que personne ne voulait manger mais qui était imposé à tous en Angleterre. Le terme est donc adapté pour qualifier la publicité infecte dont personne ne veut mais qui est imposée à tous à travers des messages massivement diffusés dans les boîtes aux lettres de millions d'utilisateurs d'Internet. La notion importante dans le spam n'est pas celle de publicité mais celle de message non sollicité.

Nous connaissons tous le phénomène, il ressemble à celui qui envahit nos boîtes aux lettres de papier glacé qu'il nous faut trier et emmener à la déchetterie, gâchis incroyable puisqu'on nous fait payer d’une part cette publicité à travers le prix des produits vendus et, d’autre part, l'élimination de ces tonnes de papier à travers nos impôts et taxes locales.

Le SPAM est une plaie

Le spam dilue les messages parfois importants dans un flot continuel de publicité. Nous n'avons guère d'autre choix que de passer du temps à faire une lecture rapide des premières lignes de ces messages pour les détruire un à un. Cette tache répétitive et sans fin diminue l'attention que nous pouvons apporter aux messages réellement utiles. Combien de fois, comme ces assurés sociaux qui ont jeté leur carnet de santé parce qu'il ressemblait à la publicité dont regorge leur boîte aux lettres, avons-nous détruit des messages pertinents ?

Le spam nous coûte cher. Outre le temps passé à se débarrasser de ces messages qui ne nous intéressent pas, nous payons pour les recevoir. En effet, la plupart des internautes paient leurs communications téléphoniques et leur raccordement Internet à la durée, ils prennent donc eux-mêmes en charge la part la plus importante des coûts engendrés. Imaginez que les marchands de tout poil qui téléphonent pour vous vendre cuisine, voiture ou ravalement de facade le fassent en PCV ? Pour les pays pauvres, aux communications onéreuses, ce surcoût est dramatique.

De même, le spam occupe de la place disque sur les machines. Lors des congés annuels, notre fax reçoit des pages et des pages de publicité et ne peut plus recevoir normalement nos autres télécopies, il en va de même avec nos boîtes aux lettres électroniques lorsqu'elles sont hébergées par un prestataire prudent qui limite leur taille.

Cette gène, ce surcout que les spammeurs estiment négligeable donc tolérable n'a jamais été chiffré pour la communauté des universités et de la recherche. Si l'on pouvait compter le nombre de spam sur RENATER depuis un an, on parlerait au moins de dizaines de millions de messages non sollictés. Si les universités pouvez demander réparation du préjudice qu'elles subissent, il faudrait estimer le travail sur chaque site des ingénieurs qui ont installé depuis un an des protections contre le SPAM, en tout plusieur personnes à plein temps !

Pourquoi le spam est-il plus grave sur Internet que sur d'autres média tels que le fax, le téléphone et le courrier postal ?

Envoyer un spam à des millions de personnes est particulièrement facile et peu onéreux : un taux de lecture et de vente extrêmement faible reste rentable. La tentation est donc très grande d'utiliser ces méthodes et il n'y a presqu'aucune limite aux quantités de spam. En effet, l'émetteur d'un spam peut facilement envoyer une seule fois le contenu de son message et l'adresser à des centaines de destinataires, le réseau Internet se chargeant de la duplication du message lors du processus de diffusion.

L'anonymat autorise des spams aux contenus particulièrement scandaleux.

Exemples de spams réels (les adresses sont maquillées car il y a risque à les montrer publiquement) :

From: xxxx@compuserve.com
Date: Wed, 11 Feb 1998 07:36:19 -0500 (EST)
To: xxxx@compuserve.com
Subject: Young Hot Girls New Site

   Young Hot Girls New Site

Can you handle 2 young, hot, sexy girls? Cum watch us at:
http://www.xxxx.com

Where you can complete our menage-a-trois.
We really hate it when you don't cum.

Luv
Nadia and Alexa

XOXOXOXOXOXO

À cet exemple, il faudrait en ajouter des centaines d'autres en particulier toutes sortes d'arnaques protégées par l'anonymat et qui exploitent la crédulité de quelques personnes contactées au hasard d'une diffusion massive. L'arrosage massif et systématique pour de nobles causes est très minoritaire ; il représente néammoins une source de messages non sollicités et peut lui aussi être qualifié de spam.

L'internet réunit puissance, impunité et faible coût, ce qui favorise les comportements irresponsables :
exemple d'un message qui a été adressé à 450 listes de diffusions, soit potentiellement plusieurs centaines de milliers de personnes (j’ai supprimé les 450 adresses utilisées).

From: Gilles xxxx <gillesxxxx@usa.net
To: XXXXXXXXXX 450 adresses de listes de diffusion
Subject: ANNIVERSAIRE DE NICOLE 
Date: Thu, 22 Jan 1998 23:20:53 +0100 

Bonjour,
A l'occasion de l'anniversaire de ma copine, je souhaite lui
offrir(entre autre) une carte d'anniversaire planetaire.
Je vous sollicite pour lui adresser un petit mot pour
ses 21 ans. Si vous pouvez lui laisser un petit message
a l'adresse suivante:

bla bla bla

N'HESITEZ PAS A TRANSMETTRE CET E-MAIL A VOTRE ENTOURAGE.
Je vous remercie par avance.

P.S.: Veuillez m'excuser si vous recevez ce message
plusieurs fois.

Notez la demande de propager ce spam et les excuses de l’auteur ! Sachez que ce spam a eu pour conséquence une série de protestations véhémentes de la part de nombreuses personnes qui ont hâtivement répondu à toutes les listes, ajoutant ainsi leur obole au désordre occasionné !

Les " spammeurs " utilisent diverses sources pour collecter des adresses électroniques :

Les news

Les news sont la première source d’adresses des spams. En effet, le principe des news est d'inonder tous les serveurs de news de l'Internet avec les articles à diffuser. Il est donc possible, sur n'importe quel serveur de news, de récupérer l'intégralité des adresses d'émetteur et même de les classer par sujets pour cibler un minimum les victimes des publipostages massifs à venir.

S'exprimer dans les news c'est donc s'exposer à un flot continu de spams. Nombre d'utilisateurs, excédés, utilisent une adresse fictive pour signer leur contribution dans les news !

Exemple 

Subject: STOP POSTING INAPPROPRIATE MATERIAL!!!!!!
From: I HATE SPAM <nospam@no.spam.com
Date: 1998/02/17
Message-ID: <6ce3uc$bna@bgtnsc02.worldnet.att.net
Newsgroups: alt.games.wing-commander

Ce n'est bien sûr pas une bonne solution puisqu'ils ne peuvent pas recevoir normalement de réponses à leur message.

Les pages web 

Mettre son adresse électronique dans une page WWW c'est s'exposer à recevoir des spams de la part de ceux qui utilisent des robots extracteurs pour collecter un grand nombre d'adresses électroniques valides. Pourtant ne pas donner son adresse dans sa page d’accueil est un paradoxe !

Les services de sous-traitance du spam.

Le spam est une méthode de vente utilisée pour vendre des services de spam.

Exemple :

From: xxxxxx@1nashvill.com
Date: 14 Jan 98 3:56:16 AM
To: xxxxx@telltheworld.com
Subject: Check this out!

..$350 PER MILLION ADDRESSES SENT
..$250 PER 1/2 MILLION ADDRESSES SENT

THE WAY OF THE FUTURE FOR SUCCESS IN YOUR BUSINESS!

Our company will do bulk emailing for your product/service.

Addresses are extracted daily by six of our computers,
which run 24 hours a day 7 days a week, scanning the net
for new addresses. Estimated 60-80,000 addresses extracted 
daily. They are fresh! Over 40 million addresses on file.
Catégories / sous-catégories
Source de l'information
www.francopholistes.com
Facebook Twitter RSS