Mise en place de deux serveurs Exchange 2010 pour avoir de la haute disponibilité. (16.05.12)
Afin d'avoir de la haute disponibilité Exchange sur un site, il est possible de mettre en place deux serveurs Exchange 2010 avec la fonctionnalité DAG. La solution présentée ici ne nécessite que deux serveurs Exchange 2010 (sous Windows 2008 R2 Entreprise), et aucun dispositif de répartition de charge. Les deux serveurs doivent se situer dans le même sous-réseau et disposer d'un lien supplémentaire entre eux via un deuxième réseau dédié (un câble croisé suffit).

Pré-requis

  • Les deux serveurs qui hébergeront Microsoft Exchange 2010 doivent être installés en Windows 2008 R2 Entreprise
  • Les deux serveurs doivent se trouver sur le même sous-réseau "principal"
  • Les deux serveurs doivent être connectés entre eux via un deuxième réseau dédié (cela peut être un câble croisé)
  • Les deux serveurs devraient être suffisamment éloignés l'un de l'autre, idéalement dans une autre pièce, un autre étage (pour éviter ad minima un incident qui impacterait les deux serveurs simultanément)
  • Un ou deux partages réseaux sur d'autre(s) serveur(s) "standards" doivent être disponibles (ceci afin de pouvoir offrir un quorum complet, à savoir deux serveurs partenaires et au moins un témoin)
  • Si Microsoft Exchange est déjà en production, un backup complet du serveur de production de Microsoft Exchange est indispensable ! (comme cela, vous ne pourrez pas dire que l'on ne vous l'avait pas dit ;- !)

 

Configuration des deux serveurs en Windows 2008 R2 Entreprise

  • Installation standard des deux serveurs Windows 2008 R2 Entreprise. Ne pas oublier d'installer le rôle Failover Clustering.
  • Configuration correcte des cartes réseau (pas la même configuration entre la carte réseau "MAPI" (réseau principal) et la carte réseau "réplication" (réseau secondaire)

    Feature

    MAPI Network Setting

    Replication Network Setting

    Client for Microsoft Networks

    Enabled

    Disabled

    QoS Packet Scheduler

    Optionally Enabled

    Optionally Enabled

    File and Printer Sharing for Microsoft Networks

    Enabled

    Disabled

    IPv6

    Optionally Enabled

    Optionally Enabled

    IPv4

    Enabled

    Enabled

    Link-Layer Topology Discovery Mapper I/O Driver

    Enabled

    Enabled

    Link-Layer Topology Discovery Responder

    Enabled

    Enabled

    • Pas de passerelle par défaut pour la carte réseau "réplication"
    • Pas de serveur DNS configuré pour la carte réseau "réplication"
    • Pas d'enregistrement des adresses de connexion dans le DNS pour la carte réseau "réplication"
    • S'assurer que dans les paramètres avancés des Connexions réseau, la carte réseau "MAPI" se trouve avant la carte "réplication"

 

Création du DAG (Database Availability Group) sous Exchange 2010

  • Tout d'abord, il faut que l'administrateur local du/des serveur(s) utilisé(s) comme témoin(s) pour le quorum fasse partie du groupe de sécurité Exchange Trusted Subsystem.A cause des implications au niveau de la sécurité, le(s) serveur(s) témoin(s) ne devrai(en)t pas avoir une fonction de contrôleur de domaine.
  • Dans la console Microsoft Exchange, sous Organization Configuration, Mailbox, onglet Database Availability Groups, faire un clic droit et choisir New Database Availability Group...
  • Ensuite, suite l'assistant en donnant un nom au DAG, un nom pour le serveur témoin, et un répertoire sur le serveur témoin
  • Le DAG étant créé, on peut maintenant faire un clic droit dessus et choisir Manage Database Availability Group Membership...
  • Sélectionner les serveurs de boîtes aux lettres que l'on veut mettre dans le DAG
  • Cliquer sur le bouton Manage

 

Mise en place d'un CAS Array (Client Access Array, tableau d'accès client) sous Exchange 2010

Dans le PowerShell, il faut taper les commandes suivantes
  • New-ClientAccessArray –Name “CAS Array” –Fqdn “nom-du-cluster.domain.com” –Site “Default-First-Site-Name
  • Set-MailboxDatabase DatabaseName -RpcClientAccessServer “nom-du-cluster.domain.com
  • ou pour le faire directement pour toutes les bases de données: Get-MailboxDatabase | Set-MailboxDatabase -RpcClientAccessServer "nom-du-cluster.domain.com"

 

 Et voilà, Outlook 2010 devrait se mettre automatiquement à jour dans les 15 minutes et non plus pointer sur le serveur défini, mais sur le CAS Array qui balancera automatiquement sur le serveur actuellement actif dans le cluster.

Facebook Twitter RSS