Politique de sauvegarde (29.03.11)
Cas pratique

Un système de backup nécessite une surveillance et une maintenance régulière.

 

SysCo a deux politiques concernant le backup en fonction chez ses clients.
Chez les clients qui n’ont pas les compétences ou les ressources en interne pour surveiller le backup, nous contrôlons tous les jours le résultat du backup et procédons régulièrement à des tests de restaurations de données. Nous facturons ce travail en régie.
Chez d’autres clients, nous mettons le système de backup en fonction et ensuite le client surveille régulièrement son bon fonctionnement.



Par exemple dans ce deuxième cas de figure, la mise en place est la suivante.
Pour un backup fiable, il faut respecter trois critères : surveillance, traçabilité et intégrité.

 

Surveillance :
Après chaque backup sur cassette, un email est envoyé au collaborateur responsable.
Il faut donc vérifier chaque jour que le backup soit réussi.
SysCo reçoit aussi cette information dans notre système de monitoring et nous allons ponctuellement voir le résultat mais pas systématiquement.

 

Traçabilité :
Il est nécessaire de maintenir un document où le collaborateur responsable note les dates de backup pour savoir de quelle date à quelle date une cassette donnée est restée dans le lecteur.
Ce listing permet ensuite de rapidement savoir quelle cassette utiliser pour restaurer les données perdue à une date précise.

 

Intégrité :
Il faut planifier (au moins une fois par mois) un test de restauration de données. Choisissez de restaurer des données en changeant régulièrement de sources (fichiers, ERP, mails, etc…). Vous contrôlez ensuite que les données restaurées soient fonctionnelles.

 
Facebook Twitter RSS Google+